Les effets du four à micro-ondes sur les aliments.

Depuis plusieurs années, les ondes générées par ce four sont sujettes à polémiques. Les utilisateurs de cet apareil éléctroménager se posent ouvertement la question de la nocivité des ondes sur les aliments qu'ils réchauffe par son biais, et sur leur propre organisme. Nous nous sommes nous même posé des questions à ce propos et avons tenté d'y apporter des réponses.

◊ Le four à micro ondes fait il perdre aux aliments leurs qualités nutritionnelles ?

Tous les aliments chauffés au micro ondes perdent une partie de leurs nutriments, surtout lorsqu'ils sont bouillis, car les vitamines passent dans l'eau de cuisson. A très haute température, se sont les graisses et les protéines qui sont susceptibles d'être dénaturées. Mais si la cuisson aux micro-ondes détruit des nutriments et particulièrement la vitamine C, elle n'est pas plus destructrice que les autres modes. La vitamine C est donc majoritairement détruite, mais les autres composés nutritionnels sont eux, assez bien préservés. Enfin, c'est la température, qui, lorsqu'elle est trop élevée est susceptible de dénaturer le lait maternel. En effet, ses anticorps sont encore conservés quand la température du four est inférieure à 60 degrés.

Cependant, une étude publiée dans le journal the science of food and agriculture, a montré que la cuisson au four à micro-ondes de certains aliments, était destructrice de certains éléments nutritifs. Cette étude montrait entre autres, le cas du brocoli, qui après sa cuisson dans le four en question, perd 97% de ses flavanoïdes, Il faut donc toujours rester prudent quant à la qualité nutritive des aliments que l'on chauffe par ce moyen, et privilégiée tant que possible pour de tels aliments un mode de cuisson traditionnel malgré les désagréments qu'elle peut causer au niveau pratique.


◊ Doit on chauffer des récipients en plastique au four à micro-ondes ?

De très nombreux composants des récipients en plastique peuvent migrer dans l'aliment chauffé à l'intérieur. C'est le cas des adipates, que l'on trouve dans de nombreux emballages, des phtalates et de la benzophéone ajoutés aux encres d'impression sur les plastiques, mais aussi des filtres UV des emballages transparents et du bisphénol A, présent dans les polycarbonnates des plastiques durs, comme les biberons. Même si les taux de migration sont faibles, ils alourdissent la charge qui pèse déjà sur l'organisme, Un professeur de l'université du Missouri, nommé Frederick Vom Saal, a insisté sur le fait que les fabricants disent concevoir des plastiques spécialement conçus pour passer au four à micro-ondes, mais que lorsque ceux ci chauffent, il est inévitable qu'il se produisent des fuites de bisphénol A.


◊ Sa cuisson fait elle naître des sous-produits toxiques?

La cuisson au micro-ondes nourrit de nombreuses inquiétudes quand à la formation de produits pouvant être toxiques, notamment dans le lait destiné au nourrissons. Une expérience réalisée sur des rats, prouve que ceux qui reçoivent une nourriture cuisinée avec des aliments cuits au micro-ondes se développent normalement, sans lésions particulières. Cependant, comme la plupart des modes de cuisson, le micro-ondes génère des produits de glycation avancée, qui peuvent être nocifs pour certaines personnes, dont les diabétiques.


◊ Rend il les aliments cancérigènes ?

L'inquiétude la plus manifeste des utilisateurs du micro-ondes reste le fait de savoir si oui où non, ce mode de cuisson produit des risques de cancer.

Or, si les défenseurs de cette hypothèse semblent la vérifier de source sûre, rien n'est en réalité scientifiquement prouvé. Une étude des professeurs Hertel et Blanc, avait tenté de prouver une certaine nocivité des aliments cuits au four à micro-ondes. Mais ce diagnostic n'a jamais été vérifiée par aucune autre étude scientifique. Ils furent d'ailleurs plus tard poursuivis en justice et l'un des professeurs a précisé qu'à ses yeux les résultats obtenus ne permettaient en aucun cas de tirer des conclusions quelconques, mais qu'il était nécessaire et urgent d'entreprendre des recherches plus approfondies.

En revanche, on sait que pré cuire la viande au micro-ondes avant de la poêler réduit les composés cancérigènes. A puissance moyenne, le four préserve les enzymes à l'origine des composés protecteurs des légumes crucifères détruits par d'autres cuissons.


◊ Les micro-ondes éliminent elles tous les microbes contenus dans les aliments ?

 Contrairement au four traditionnel, le four à micro-ondes ne chauffe pas assez les aliments pour pouvoir éliminer tous les types de microbes. De plus, certains types d'aliments ont une moindre génération des ondes: la viande, par exemple, prend beaucoup moins les ondes que des aliments tels que la purée de pomme de terre.

Les micro ondes n'éliminent donc pas tous les microbes contenus dans la nourriture. Elles ne réchauffent qu'en surface et c'est par les molécules d'eau que la chaleur se transmet.

Qui n'a d'ailleurs jamais fait l'expérience de faire cuire la purée au micro-ondes et de n'avoir dans son assiette que certaines parties réchauffées sur la totalité de la matière? C'est dans ces parties où la température reste faible que les microbes ne sont pas éliminés.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site